La Rochelle : l’idée lumineuse de Rhodia

L’usine récupère des éléments de lampes afin d’en extraire de précieux métaux, les terres rares. Une première en Europe.

 

Lire la Suite (Sud-Ouest)


Focus sur le procédé de recyclage des terres rares issues d’ampoules basse conso hors d’usage

Avec l’instauration de quotas chinois à l’exportation de terres rares, l’approvisionnement pour les industries occidentales de haute technologie devient problématique. C’est dans ce contexte que Rhodia a inauguré deux usines pour recycler les terres rares des lampes fluo compactes en fin de vie.

26 17:19:21/09/2012 –
Lire l’actu

© Actu-Environnement

Risques SEVESO : la lutte continue (Toulouse)

Publiée le 26 sept. 2012 par

L’association RESPIRE, étant membre de la « COORDINATION NATIONALE des ASSOCIATIONS RIVERAINES des SITES SEVESO » était présente.

 

ÉCHANGE DE COURRIERS ET ENTREVUES Á VENIR

RESPIRE

 

Dans la lettre ci-dessous, le maire de La Rochelle a proposé une rencontre à l’association RESPIRE fin août, début septembre ; nous y avons répondu favorablement par retour. Á ce jour nous n’avons pas été recontactés, mais nous ne désespérons pas de rencontrer l’édile (pour mémoire la dernière fois où nous l’avons vu en tête à tête, c’était au tout début de RESPIRE, en octobre 2009).

 

Lettre du Maire à Respire (Président de la Cda)

Réponse à Mr le Maire

 

Le 11 septembre, suite à ses déclarations à France Bleu La Rochelle, RESPIRE a envoyé une demande d’entrevue à Mme la préfète de la Charente-Maritime (voir ci-après). La rencontre aura lieu le 24 octobre 2012 à 17h30.

Lettre à Mme la Préfète


 

On va parler PPRT et canalisations

Brève –

Une délégation d’élus conduite par Yves Blein, le président d’Amaris, rencontrera le 3 octobre Delphine Batho, ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’Energie.

Lire la suite(Amaris)

 

 

 

 

Agrocarburants: On en parle

 

Le point sur la nouvelle directive Seveso 3.


Le point sur la nouvelle directive Seveso 3… par info-expoprotection

Cette nouvelle directive Seveso 3 adapte en profondeur le champ d’application couvert par la législation communautaire au nouveau règlement CLP. Cette révision a, en effet, pour objectif premier d’aligner la liste des substances concernées par la directive sur le nouveau système de classification des substances dangereuses du règlement CLP. Ce règlement établit de nouvelles méthodes de classification des substances et il crée de nouvelles dénominations de dangers.