Neuf jours

Neuf jours. Pendant neuf jours, le financement des travaux imposés aux riverains par les PPRT n’était plus un problème. Le 20 décembre, les Parlementaires votaient le projet de loi de finance qui contenait les solutions pour financer les travaux imposés par les PPRT. Le crédit d’impôt était porté à 40% et la loi rendait obligatoire la participation des industriels et des collectivités, à hauteur de 25% chacun. On se disait alors que les 10% restant feraient l’objet de négociations locales. 

Point vertLire L’article(Amaris)

 

Point vertEnquête sur les PPRT : les conclusions du projet Interprète

PPRT : réplique d’opposants au sous-préfet – Saint-Nazaire

undi 25 février 2013


L’association de défense du Brivet remonte au créneau contre le PPRT de Donges. Et conteste les propos du sous-préfet.

La réplique de l’association de défense du Brivet qui se bat contre le Plan de prévention des risques technologiques à Donges n’a pas été longue à venir après la conférence de presse du sous-préfet (Ouest-France de vendredi). « Nous ne pouvons que marquer notre profonde différence d’analyse avec le sous-préfet »

fleche-verte-icone-7028-48

Lire la suite (Ouest France)

Rencontre entre le député Olivier Falorni et l’Association RESPIRE.

Communiqué de l’association R.E.S.P.I.R.E.*

 Sites Seveso Picoty / Sdlp, port de La Pallice, Holcim, incendie d’un dépôt de pâte à papier au menu d’une rencontre entre le député Olivier Falorni et l’Association RESPIRE.

 Jeudi 21 février, une délégation du bureau de RESPIRE a rencontré le député Olivier Falorni. Lors des dernières législatives nous avions envoyé une lettre ouverte à tous les candidat-e-s afin de leur demander de se positionner quant à nos observations et propositions. Plusieurs avaient répondu.

Sur le dossier Picoty/Sdlp, le candidat Olivier Falorni s’était déclaré favorable à une révision de la loi dite Bachelot « afin de mieux encadrer les mesures définies par le texte, mais, surtout, de tendre à terme à une disparition du risque en supprimant la cohabitation entre installations industrielles classées Seveso et zones résidentielles.» précisait-il. DSCN0151

Le candidat s’était aussi engagé à agir, s’il était élu, sur un certain nombre de points précis, dont, entre autres : l’interdiction sur un site existant d’augmenter ses capacités de production et de stockage, l’incitation au transfert des installations situées en bordure de zone d’habitat, un coût neutre pour les riverains des travaux de mise en sécurité des habitations, une amélioration de l’information et de la concertationContinuer la lecture de Rencontre entre le député Olivier Falorni et l’Association RESPIRE.

Port de La Pallice: démarrage en décembre 2013 de la cimenterie Holcim

En construction depuis la fin 2011, la cimenterie du groupe suisse Holcim, à La Pallice, est en voie d’achèvement. Elle doit entrer en exploitation en décembre 2013. Ce site ne produira pas de clinker, la matière première du ciment, mais l’importera par voie maritime avant de le transformer sur place en produit fini.

  Point vertLire la suite(le marin)

La cimenterie low-cost se prépare à démarrer

Kercim ouvrira son unité début 2013 à côté de Saint-Nazaire, au grand dam de la profession.

L’usine est déjà construite. Reste à y installer tous les équipements. Et, début 2013, Kercim commencera à produire du ciment sur ce site situé à Montoir-de-Bretagne, sur le port de Saint-Nazaire. «La première année, nous sortirons de 150.000 à 200.000 tonnes pour monter à 600.000 tonnes en rythme de croisière», souligne Jean-Marc Domange, président de cette start-up. En 2014, le suisse Holcim ouvrira également une unité à La Rochelle, d’une capacité annuelle de 580.000 tonnes.

Point vertLire la Suite( le figaro.fr) Holcim

 

Dans le même temps: 84 salariés dans la détresse après l’annonce de l’extinction du four,

Point vertHolcim : le plan social mis en route à Dannes

En final: inquiétude pour les cimenteries du Poitou-Charente ?

 

 

Cinq jours à la une: France-info (sur les sites SEVESO)