Archives par mot-clé : Agrocarburants

Les faux-semblants des agrocarburants

Derrière leur image économique et écologique, les agrocarburants sont en réalité une source importante d’émissions indirectes de gaz à effet de serre. Produits en grande partie à base d’huile de palme et de soja, ces agrocarburants on un impact très important sur la déforestation au niveau mondial.

Alors que la hausse de la fiscalité sur le diesel et l’essence provoque l’incompréhension et la colère que l’on sait, certains sont tentés de présenter ces carburants, produits à partir de matériaux organiques tels que le colza ou l’huile de palme, comme une solution miracle, économique et écologique.

Il faut dire qu’outre l’image verte dont ils bénéficient, ces carburants présentent l’avantage d’être très bon marché. Le bioéthanol coûte ainsi 50 à 60 centimes d’euros le litre à la pompe, soit trois fois moins que l’essence classique.

https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-de-leco/les-nouvelles-de-leco-du-mercredi-21-novembre-2018

Agrocarburants

Tom Greenwood / Oxfam

Les agrocarburants (aussi appelés, de manière quelque peu trompeuse pour le grand public, « biocarburants ») sont des carburants produits à partir de matières premières agricoles.
Il s’agit soit d’agrodiesels issus d’oléagineux (palme, soja, tournesol, colza, jatropha…) soit d’éthanols à base de céréales (maïs, blé…), de betterave ou de canne de sucre. Les premiers sont incorporés dans le diesel tandis que les seconds sont mélangés à l’essence.

Depuis 2009, l’Union européenne a fixé un objectif contraignant à l’ensemble de ses Etats membres : d’ici à 2020, 20% de l’énergie consommée en Europe devra provenir de sources renouvelables. Oxfam soutient cet objectif ambitieux qui permet de lutter contre le changement climatique.
Dans le secteur des transports, 10% de l’énergie doit provenir de sources renouvelable d’ici à 2020. Mais dans les faits, cela se traduit à 90% par l’incorporation d’agrocarburants dans les carburants traditionnels, et c’est là que la politique européenne de « promotion des énergies renouvelables » pose problème.

En plus d’être nocif sur le plan environnemental, le soutien aux agrocarburants a un impact extrêmement négatif sur le droit à l’alimentation.

https://oxfamfrance.org/nos-actions/droit-lalimentation/agrocarburants

Attentats, inondations : les députés s’inquiètent pour la sûreté des sites Seveso

Attentats, inondations : les députés s’inquiètent pour la sûreté des sites Seveso

LE MONDE | 16.06.2016 à 14h25 • Mis à jour le 16.06.2016 à 16h50 | Par Rémi Barroux

P1770350-1

 

 

 

 

                                             Dépôt de La Pallice – La Rochelle

Inondations, attentats : la sécurité des installations sensibles est mise à rude épreuve et les députés s’inquiètent de la multiplication des risques en tout genre. A l’occasion d’une table ronde de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale

Lire la suite

 

 

Agrocarburant : non

Agrocarburant : non par CarterShore

La Rochelle : un incendie dans l’entreprise Envirocat Atlantic

Rapidement maîtrisé, le feu avait pris dans une usine de stockage de sodium de l’entreprise située à La Pallice

DSCN1096

 

Un début d’incendie s’est produit ce matin vers 6 heures dans une usine de stockage de sodium de l’entreprise Envirocat Atlantic, située avenue Marcel Deflandres à La Rochelle.

 

Pascale Martineau a partagé un lien.

Aucune info sur l’incendie dans un site classé à haut risque seveso, près des cuves Picoty, dans un quartier à risques, et un magnifique publi-reportage sur Envirocat une entreprise « formidable » qui travaille dans le biodiésel, l’industrie des agrocarburants… C’est lamentable. Ce qui s’est passé à La Pallice ce matin aurait pu être très grave et les riverains et rochelais méritent plus des explications qu’un encensement d’un industriel en faute.
Que Sud Ouest oublie qu’il ne faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages…

Raymond Bozier
Après un début d’incendie chez Soufflet, rapidement maitrisé lui aussi comme ils disent, voilà le tour de « Envirocat » située à une trentaine de mètres de deux cuves de stockage de fioul Picoty, elles-même toutes proches des silos de la Sica. On leur a dit que c’était une erreur de concentrer dans un aussi petit périmètre des sites Seveso, mais ils s’en foutent. Pour eux il n’y aura jamais d’accident grave, que des débuts d’incendie rapidement maîtrisés. Dormez braves gens…