Archives de catĂ©gorie : ActualitĂ©s

Nuisances sonores du « grainoduc » de la SICA Atlantique

« Nuisances sonores du « grainoduc » de la SICA Atlantique – Point sur l’Ă©tat des lieux »

La Rochelle, le 21 mars 2019
Lors de la réunion de dialogue qui s’était tenue le 11 septembre dernier en présence de riverains, du Comité de quartier de Laleu, de l’association Respire, des représentants de la Mairie, du Port, et de l’Union Maritime, SICA Atlantique et RBL-REI installateur du « grainoduc » ont établi un diagnostic et présenté les préconisations faites pour atténuer les émissions sonores de l’outil.
Depuis, plusieurs types de rouleaux anti-bruit (cylindricité améliorée et revêtement caoutchouc intérieur pour atténuer les vibrations et l’effet de résonnance) ont été testés entre les 05/10/2018 et 28/01/2019 afin de retenir le type le plus efficace.
Bien que des améliorations notables aient été constatées lors des mesures faites lors des essais, sur au moins deux types de rouleaux par rapport à ceux actuellement en service, RBL-REI a estimé, sur la base des modélisations de propagation du bruit réalisées par Alfacoustic, que le changement de l’ensemble des rouleaux par des rouleaux de ces types ne constituerait pas à lui seul la solution complète à la réduction des émissions sonores.
RBL-REI a donc proposé d’associer aux rouleaux anti-bruit testés, la mise en place d’une isolation phonique « piège à son » à l’intérieur des capots existants et de rajouter des panneaux verticaux également capteurs de sons de chaque côté des convoyeurs.
Cette association qui a été testée entre le 05/02 et le 08/02/19, a permis une amélioration mais elle ne permet toujours pas de garantir la réduction des nuisances sonores à un niveau satisfaisant

BIENTÔT UN STOCKAGE DE GAZ SUR LE SITE AGRO INDUSTRIALO PORTUAIRE DE LA PALLICE

BIENTÔT UN STOCKAGE DE GAZ SUR LE SITE AGRO INDUSTRIALO PORTUAIRE DE LA PALLICE

Il faut arrêter d’accumuler des activités dangereuses sur les quartiers Ouest de La Rochelle

Début décembre 2018, R.E.S.P.I.R.E. a été informée par la ville de La Rochelle d’un projet, déjà bien avancé, de distribution de gaz naturel pour l’alimentation des véhicules équipés. Le gaz comprimé sera issu du réseau gaz puis passera dans un compresseur pour un passage de 2 bars à 250 bars. Il sera stocké dans une cuve de 85mᶾ. Parmi les utilisateurs potentiels: la RTCR, les transporteurs routiers, la Poste… Le négociant en pétrole Picoty est à la manœuvre. Il s’est porté acquéreur d’un terrain, appartenant à la Chambre de commerce et d’industrie, situé à l’angle de l’avenue de la Repentie et de la départementale qui conduit à l’Houmeau.

Rappelons qu’il y a déjà 6 sites classés Seveso sur les quartiers ouest de La Rochelle. BOREALIS (engrais), PICOTY et SDLP (pétrole), SISP/ENVIROCAT, SDLP Fief de La Repentie (pétrole), POITOU CHARENTES ENGRAIS (engrais), sur Laleu/La Pallice et sur Port Neuf l’usine Solvay. Jusqu’où ira cette folie?

Une délégation de R.E.S.P.I.R.E. s’est rendue à une première réunion d’information (à laquelle étaient également conviés le comité de quartier et des transporteurs intéressés par le projet) présidée par l’élue municipale Brigitte Desveaux (EELV), le 13 décembre. La délégation y a lu une déclaration dénonçant fermement cette nouvelle implantation dangereuse sur La Pallice (voir l’intégralité de la déclaration publiée le 15 décembre 2018 sur le site ( http://association-respire-la-rochelle.org/ ). & ( http://association-respire-la-rochelle.org/communique-de-lassociation-r-e-s-p-i-r-e-3/ )

Une seconde réunion, ouverte au public cette fois, s’est tenue début février 2019 à la salle des associations de Laleu. Etrangement la presse locale n’en a pas été informée… Ci-après le résumé de R.E.S.P.I.R.E :

«DĂ©but fĂ©vrier, s’est tenue une rĂ©union Ă  la salle des fĂŞtes de Laleu sur le projet d’installation d’une station de gaz naturel pour vĂ©hicules Ă  l’intersection des rues Marcel Deflandre et Repentie. Il y avait du beau linge. Le maire Ă©tait lĂ , les adjointes Desveaux et Gargoulleau, ainsi qu’un arĂ©opage d’entrepreneurs : Picoty, ça va de soi, mais aussi le port, des camionneurs.

Réunion pas mal agitée. Plusieurs membres de RESPIRE sont intervenus. Nous avons rappelé nos positions :

Pas d’opposition de principe Ă  l’usage du gaz naturel pour les vĂ©hicules, mais il y a assez de sites dangereux sur La Pallice. Il faut arrĂŞter d’en ajouter un de plus.

Compte tenu de la proximitĂ© de ces sites dangereux, les risques d’effets dominos en cas d’accident industriel sont Ă  craindre. Nous demandons Ă  ce que le principe de prĂ©caution s’applique.

La localisation de cette station va accroître l’engorgement routier de la rocade.

DĂ©nonciation de l’entre soi entre les industriels, le port et les collectivitĂ©s locales (CDA, mairie) qui dĂ©cident prĂ©alablement entre elles et informent ensuite la population : soit un simulacre de dĂ©mocratie puisque tout est dĂ©jĂ  dĂ©cidĂ©.

Pour terminer R.E.S.P.I.R.E. a demandé que cette station de gaz soit installée sur une zone hors habitations.

Le maire et son adjointe Brigitte Desveaux (ardente propagandiste du projet d’installation) ont tentĂ© vainement de circonscrire le dĂ©bat Ă  la rĂ©duction des gaz Ă  effet de serre, alors mĂŞme que nous avions prĂ©cisĂ© dès le dĂ©part de nos interventions que nous Ă©tions favorables Ă  l’usage du gaz naturel pour les vĂ©hicules de la rĂ©gie des transports et les camions.

En fin de rĂ©union, le maire a annoncĂ© qu’il allait se donner un mois et demi pour chercher un nouveau terrain. Mais si aucun n’est trouvĂ©, alors il donnera son accord pour le permis de construire Ă  l’endroit prĂ©vu par le nĂ©gociant en pĂ©trole Picoty (une entreprise dĂ©cidĂ©ment très influente sur La Rochelle! ). Autant dire que l’affaire est pliĂ©e d’avance et que la station s’installera lĂ  oĂą tout ce beau monde a dĂ©jĂ  dĂ©cidĂ©. L’expĂ©rience des cuves Picoty nous a appris Ă  ne pas faire confiance Ă  la parole de cet Ă©lu…

Le bureau de R.E.S.P.I.R.E. 1er Mars 2019

Simulation d’accident chimique dans l’usine Solvay

VIDÉO – Simulation d’accident chimique dans l’usine Solvay

jeudi 31 janvier 2019 Ă  6:00 France Bleu La Rochelle

Ce jeudi après-midi, un exercice simulant un accident chimique dans l’usine Solvay aura lieu dans la zone de Chef-de-Baie, Ă  La Rochelle.

La Rochelle, France

Pas de panique si vous entendez des sirènes ou que vous voyez de l’agitation dans la zone de Chef-de-Baie ce jeudi après-midi. De 13 heures Ă  17 heures, la prĂ©fecture de Charente-Maritime organise un exercice grandeur nature autour de l’usine Solvay, Ă  La Rochelle. Un exercice pour vĂ©rifier le protocole d’intervention en cas d’accident sur les installations de l’usine et pour expliquer Ă  la population les bons gestes Ă  adopter. 

Les riverains de la zone comprise entre le littoral, l’avenue de Bourgogne, l’avenue Jean Guiton et la rue de QuĂ©bec pourront participer Ă  l’exercice. 

Le scĂ©nario est tenu secret jusqu’au dernier moment mais un accident relatif Ă  la diffusion de produits chimiques dans l’air semble ĂŞtre le plus probable. Solvay est une usine classĂ©e Seveso seuil haut, c’est-Ă -dire qu’elle prĂ©sente un risque majeur d’accident car elle utilise des produits dangereux. 

Des consignes seront communiquĂ©es Ă  la population 

Vers 13 heures, Solvay alertera la prĂ©fecture d’un accident dans ses locaux. Les services de l’Etat prĂ©viendront la population via les rĂ©seaux sociaux. Pour les personnes qui seront dans le pĂ©rimètre de l’exercice, des consignes leur seront communiquĂ©es par tĂ©lĂ©phone. Il faudra rester confinĂ© chez soi ou sur son lieu de travail et pour ceux qui seront Ă  l’extĂ©rieur, il faudra rapidement quitter les lieux. 

Des messages de sĂ©curitĂ© seront Ă©galement diffusĂ©s sur le site internet de la prĂ©fecture de Charente-Maritime et relayĂ©s par les mĂ©dias. France Bleu La Rochelle et nos confrères de France 3 en font partie. 

Un centre d’accueil sera ouvert

A 15 heures environ, Jean-François Fountaine, le maire de La Rochelle, ouvrira un centre d’accueil Ă  la population. Ce sera Ă  la Bodega Port Neuf du Stade Deflandre, 69 avenue du MarĂ©chal Juin. A l’intĂ©rieur, la Croix Rouge fera des dĂ©monstrations de gestes de premier secours. 

Lire la suite

https://www.francebleu.fr/infos/societe/simulation-d-accident-chimique-a-solvay-1548852713

Le Journal: A pleins POUMONS

Cher.es ami.es de R.E.S.P.I.R.E., 

veuillez trouver ci-joint en PDF le numéro 14 de « A pleins poumons ».

Ce nouveau bulletin de 12 pages prĂ©sente la particularitĂ© de s’ouvrir Ă  des articles d’ associations environnementales amies : Mat-RĂ©, RĂ© Nature Environnement, Nature Environnement 17 et bien sĂ»r R.E.S.P.I.R.E.

Il a Ă©tĂ© imprimĂ© Ă  6000 exemplaires et sera diffusĂ© sur les quartiers Ouest de La Rochelle, les marchĂ©s de la ville et les villages cĂ´tiers de la Baie de L’Aiguillon.

Nous avons donc besoin de votre aide pour en assurer la diffusion.

Le bureau de R.E.S.P.I.R.E. a pris la dĂ©cision d’organiser une distribution sur Laleu/La Pallice et Port Neuf le jeudi 3 janvier 2019. Si vous disposez d’une ou deux heures Ă  cette date, vous serez les bienvenu.es pour venir nous aider au 73 Chemin des Chirons longs Ă  14h30. Vous pouvez Ă©galement passer prendre des exemplaires et les diffuser au moment qui vous conviendra (mĂŞme adresse + tĂ©l. 05 46 43 66 96

Des distributions se tiendront Ă©galement au marchĂ© de La Pallice les dimanches 6 janvier et 13 janvier rue MontrĂ©al (face Ă  la mĂ©diathèque) Ă  partir de 10h30 et jusqu’aux environs de midi. N’hĂ©sitez pas Ă  nous rejoindre, ce sera l’occasion d’Ă©changer avec la population sur nos problèmes environnementaux.

Enfin, sachez que notre assemblée générale se tiendra le vendredi 18 janvier à partir de 18h30 à la salle des fêtes de La Pallice boulevard Delmas.

Le bureau de R.E.S.P.I.R.E. vous souhaite de bonnes fĂŞtes et une belle et heureuse annĂ©e 2019 

COMMUNIQUÉ DE L’ASSOCIATION R.E.S.P.I.R.E.

N’en jetez plus la coupe est pleine !

BIENTÔT UN STOCKAGE DE GAZ SUR LE SITE AGRO INDUSTRIALO PORTUAIRE DE LA PALLICE ?

Il y a peu R.E.S.P.I.R.E. a été informée par la ville de La Rochelle d’un projet, semble-t-il déjà bien avancé, de distribution de gaz naturel pour l’alimentation des véhicules équipés. Le gaz comprimé sera issu du réseau gaz puis passera dans un compresseur pour un passage de 2 bars à 250 bars. Il sera stocké dans une cuve de 85 mᶾ. Parmi les utilisateurs potentiels : la RTCR, les transporteurs routiers et la Poste.

Le négociant en pétrole Picoty est à la manœuvre. Il a d’ores et déjà pris contact avec la Chambre de Commerce et d’Industrie pour l’implantation de cette station sur un terrain lui appartenant à l’angle de l’avenue de la Repentie et de la départementale qui conduit à l’ Houmeau, tout près du site Seveso Seuil haut SISP/ENVIROCAT. Compte tenu des volumes de gaz, l’activité est soumise à déclaration (demande transmise à la DREAL).

Rappelons qu’il y a dĂ©jĂ  6 sites classĂ©s Seveso sur les quartiers ouest de La Rochelle. BorĂ©alis – ammonitrate cf AZF -, Picoty, SDLP, SISP/ENVIROCAT, SDLP Fief de La Repentie, Poitou Charentes Engrais –ammonitrate –, sur Laleu/La Pallice et l’usine Solvay sur PortNeuf. Jusqu’ oĂą ira cette folie ?

Une délégation de R.E.S.P.I.R.E., invitée à une première réunion d’information le 13 décembre, a lu la déclaration suivante puis a quitté la réunion présidée par l’élue municipale Brigitte Desveaux (EELV) qui s’est défendue sur Facebook en déclarant «Ils’agit d’un projet. Permis non déposé, localisation évoquée, terrain non acheté…»Visiblement nous n’avons pas les mêmes informations…

«Le bureau de l’association R.E.S.P.I.R.E. s’est réuni pour débattre de l’annonce de l’implantation d’une station de distribution de gaz naturel véhicule sur La Pallice et de la réunion de présentation.

L’ ensemble des membres du bureau tient à exprimer ici son profond désaccord avec cette implantation, à la fois sur la forme et le fond.

Pour la forme : nous sommes invitĂ©s Ă  la prĂ©sentation d’un projet dĂ©jĂ  actĂ©. Ce simulacre de dĂ©mocratie nous rĂ©volte. Une fois de plus, la consultation en amont de ce projet (aussi bien des associations que des habitants) n’est pas Ă  l’ordre du jour, mĂŞme s’il s’agit d’un projet qui risque d’impacter la sĂ©curitĂ© et la qualitĂ© de vie des habitants du quartier.

Pour le fond : Nous n’avons rien Ă  proprement parler contre la station  GNV elle-mĂŞme. C’est son implantation dans ce quartier prĂ©cisĂ©ment qui nous semble intolĂ©rable !En effet, comment peut-on oser ajouter une ICPE dangereuse et probablement destinĂ©e Ă  croĂ®tre, dans un quartier qui comporte dĂ©jĂ  trop de sites classĂ©s SEVESO seuil haut ? Concentrer des sites dangereux les uns Ă  cĂ´tĂ© des autres n’est pas acceptable et risque de conduire Ă  un effet domino en cas d’accident.

Mais une fois encore, avec la complicitĂ© d’une municipalitĂ© dont nous attendions autre chose, les considĂ©rations d’ordre Ă©conomique ont balayĂ© les conditions de vie et de sĂ©curitĂ© dans notre quartier.

A partir de ces constatations, notre prĂ©sence Ă  cette rĂ©union nous semble totalement dĂ©placĂ©e, voire nuisible, car elle pourrait donner aux habitants de La Pallice l’impression que nous avions cautionnĂ© ce projet. »