Archives de catégorie : Articles de presses

Innov’ia et son dirigeant condamnés à la suite de plaintes de NE17

Depuis des années, et jusqu’ici en toute impunité, la société a multiplié les atteintes à l’environnement.

  • Octobre 2016 : la société a pollué le réseau d’eaux pluviales de la CDA de La Rochelle à l’hydrogène sulfuré (H2S), gaz irritant et asphyxiant, létale après 15 minutes d’exposition ;
  • Septembre 2017 : nouvelle pollution du réseau d’eaux pluviales de la CDA à l’hydrogène sulfuré. En réponse, Monsieur le Préfet a interdit à Innov’ia de rejeter ses eaux pluviales dans le réseau communal, mesure inédite dans le département;
  • En février 2020 : non-respect des valeurs limites d’émission toxiques dans ses rejets d’eaux industrielles (DCO, DBO, chlorures …) ;
  • Depuis 2017 : une consommation en eau arrivant jusqu’au triple des volumes autorisés augmentant de fait les pollutions des eaux ;
  • En septembre 2020 : non-respect des normes incendies faisant courir un risque accru en cas de sinistre ;

Qualité de l’air à Montroy (17)

Qualité de l’air à Montroy : restitution des résultats le 14 septembre

Les résultats de la dernière campagne de mesure des pesticides dans l’air effectuée sur la Plaine d’Aunis ont fait l’objet d’une présentation publique le mercredi 14 septembre à Montroy, suivie d’échanges en présence d’experts. Cette restitution fut également retransmise en direct sur cette page.

Restitution résultats qualité de l'air Montroy 14 septembre 2022

Pour tenir compte des résultats des mesures de 2019 qui ont mis en évidence des concentrations élevées d’herbicides, une station pérenne a été installée pour surveiller les pesticides dans l’air de la Plaine d’Aunis, à la demande et avec le soutien financier de l’Agglo. Une nouvelle campagne de mesures a ainsi été menée de février à décembre 2021 par Atmo Nouvelle-Aquitaine.

https://www.youtube.com/watch?v=U4GThZlaIG8

(Après la PUB Youtube)

AZF : comment raconter une catastrophe 20 ans après ?

Il y a 20 ans, l’usine AZF a explosé, faisant basculer Toulouse et ses environs dans le chaos. Pour donner à voir l’ampleur de cet accident qui a fait 31 morts et 2 500 blessés, un journaliste et un caméraman sont partis seuls sur les lieux de l’accident.

De Romy RoynardPublication 20 sept. 2021, 10:00 CEST

Le 21 septembre 2001 à 10 h 17, la ville de Toulouse bascule dans le chaos. Des milliers de logements détruits, des milliers de fenêtres soufflées, l’une des plus grandes catastrophes industrielles françaises secoue la ville rose et ses environs. L’onde de choc produite par l’explosion de l’usine AZF a été enregistrée à plus de 200 kilomètres de Toulouse et entendue à 80 kilomètres du lieu de l’explosion. Un séisme de magnitude 3,4 a été enregistré. Les enquêtes successives ont révélé qu’un stock d’environ 300 tonnes de nitrate d’ammonium destiné à la production d’engrais a explosé dans un bâtiment de l’usine vieillissante, inaugurée en 1927. Suite à une erreur humaine, ledit nitrate serait rentré en contact avec 500 kg de produit chlorés, entraînant la destruction totale de l’usine.

National Geographic Lire la suite

Une proposition de définition universelle du crime d’écocide

Une proposition de définition universelle du crime d’écocide
Un comité d’experts internationaux propose une définition du crime d’écocide. Il constituerait le cinquième crime relevant de la compétence de la Cour pénale internationale. Reste à savoir si les États vont s’en saisir.
23 14:28:15/06/2021 – Lire l’actu

© Actu-Environnement

CISTUDE’Info

Cliquer ici pour lire la newsletter de NE17