INSPIRA la zone industrialo-portuaire de Salaise – Sablons : la dĂ©mocratie bafouĂ©e

L’agglomĂ©ration du pays roussillonnais est fortement industrialisĂ©e (chimie, nuclĂ©aire) et traversĂ©e par l’autoroute A7 et la nationale 7. Faut-il rajouter davantage de camions et de sites SEVESO ?

INSPIRA ou comment l’Ă©tat se moque de l’avis de l’enquĂȘte d’utilitĂ© publique et de la santĂ© des riverains.

Depuis quelques annĂ©es, la rĂ©gion RhĂŽne-Alpes, le dĂ©partement de l’IsĂšre et la communautĂ© de commune du pays roussillonnais ont programmĂ© la rĂ©alisation d’une zone industrialo-portuaire au bord du canal du RhĂŽne sur les communes de Salaise/Sanne et Sablons.

Ce projet Ă©tait au dĂ©part prĂ©sentĂ© comme trĂšs respectueux de l’environnement (transport de marchandise tri-modal et chimie verte).

Le projet soumis Ă  enquĂȘte d’utilitĂ© publique en 2018 Ă©tait trĂšs loin de la charte d’origine. Il prĂ©voyait en effet le report du transport fluvial, l’installation d’entreprises « seveso Â», une augmentation considĂ©rable du nombre de camions sur les routes desservant la zone, une consommation d’eau supĂ©rieure Ă  celle que peut fournir la nappe phrĂ©atique…

L’enquĂȘte s’est conclue par un avis nĂ©gatif des trois commissaires qui l’avait en charge. Cet avis nĂ©gatif Ă©tait motivĂ© par le fait que le territoire est dĂ©jĂ  soumis Ă  de grosses sources de pollution ( plate forme chimique de Roussillon, Route Nationale 7, Autoroute A7 et pollution urbaine d’une agglomĂ©ration de 20 000 habitant).

Au lieu de revoir le projet pour rapprocher de la charte d’origine, le prĂ©fet a dĂ©clarĂ© la zone INSPIRA d’utilitĂ© publique. Le commissaire responsable de l’enquĂȘte a Ă©tĂ© radiĂ© car jugĂ© trop pointilleux.

Nous, citoyens prĂ©occupĂ©s par notre santĂ© et la dĂ©gradation de notre cadre de vie demandons que ce projet soit revu pour qu’il devienne respectueux de l’environnement et des habitants des alentours. On peut tout Ă  fait crĂ©er des emplois tout en respectant l’environnement et notre santĂ©. Nous demandons Ă©galement la rĂ©intĂ©gration du commissaire injustement radiĂ©.

Il est paradoxal qu’au moment oĂč un grand dĂ©bat est organisĂ© dans le pays, l’avis de la population et des experts soient foulĂ© au pied.

Le Club est l’espace de libre expression des abonnĂ©s de Mediapart. Ses contenus n’engagent pas la rĂ©daction.

Soyez les bienvenus, et nous sommes Ă  votre Ă©coute _ Rassemblement d’ Eco-citoyens pour Sensibiliser ProtĂ©ger et Inciter au Respect de leur Environnement _

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.