Risques technologiques : qui va payer?

Risques technologiques : qui va payer?

Après l’accident de AZF Toulouse en 2001, et pour éviter une nouvelle catastrophe, une Commission Parlementaire a travaillé sur la réduction du danger à la source et sur l’éloignement des populations autour des sites industriels. En 2003 une loi, dite « loi Bachelot », sur la réduction des risques technologiques a été adoptée. Elle prévoit notamment autour des installations à risques (usines, gares de triage, etc…) l’élaboration de Plans de Prévention des Risques Technologiques (PPRT) avec des expropriations ou des obligations de travaux.

Ou en sommes-nous 10 ans après ?

PCF.fr

 

Soyez les bienvenus, et nous sommes à votre écoute _ Rassemblement d’ Eco-citoyens pour Sensibiliser Protéger et Inciter au Respect de leur Environnement _