Archives de catégorie : Non classé

Odeur et Pollution de l’air Record à L’Ouest de La Rochelle

La Rochelle : déchargement record de gazole au Grand Port maritime

 

logo-sud-ouest Voir l’article de Sud Ouest

 

 

clip_image002_thumb.jpg

Objet : Pollution de l’air
Madame la Préfète,
Le déchargement record ce jour de plus de 100000 tonnes de pétrole au terminal du port de commerce de La Rochelle s’est accompagné d’une intense pollution de l’air. Cette odeur forte et durable d’hydrocarbures, jamais sentie jusqu’alors, qui s’est abattue sur nos quartiers pourtant habitués à subir des pollutions olfactives provenant des dépôts Picoty et Sdlp, nous amène à vous interroger.

Nous aimerions connaître les origines de cette pollution ? Si elle peut avoir ou pas un effet sur la santé des populations fragiles (personnes connaissant des difficultés respiratoires, enfants et vieillards) ? S’il y a eu ou non un incident technique au niveau du déchargement ou de la réception du fioul ? Si les pertuis ont subi un dommage ou pas ?

Nous attendons avec impatience les réponses de vos services à ces questions et vous prions d’agréer, Madame la Préfète, nos salutations distinguées.

Raymond Bozier

Action citoyenne le 8 juin 2013

 

Capture8Venez tous avec vos gilets jaunes

 

 

Risque industriel : ces millions de Français sans protection

Risque industriel : ces millions de Français sans protection

Douze ans après l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, qui avait fait 31 morts, des millions de personnes courent toujours un risque à proximité des industries dangereuses. Enquête.

Par Damien Brunon

Mis à jour le , publié le

excellent  Dossier 

 

Lettre Ouverte de l’Association R.E.S.P.I.R.E

Que chacun prenne ses responsabilités

L’élaboration du plan de prévention des risques technologiques (PPRT) pour les dépôts de carburants Picoty et SDLP, sites classés Seveso haut situés à l’ouest de La Rochelle, vient d’être prolongé (pour la troisième fois) par la préfecture de la Charente-Maritime jusqu’au 10 septembre 2014

Capture

fleche-verte-icone-7028-48Lettre Ouverte

Réponse-De Mme Ségolène Royal

Voir aussi L’avis de M.Falorni

 

Neuf jours

Neuf jours. Pendant neuf jours, le financement des travaux imposés aux riverains par les PPRT n’était plus un problème. Le 20 décembre, les Parlementaires votaient le projet de loi de finance qui contenait les solutions pour financer les travaux imposés par les PPRT. Le crédit d’impôt était porté à 40% et la loi rendait obligatoire la participation des industriels et des collectivités, à hauteur de 25% chacun. On se disait alors que les 10% restant feraient l’objet de négociations locales. 

Point vertLire L’article(Amaris)

 

Point vertEnquête sur les PPRT : les conclusions du projet Interprète