Archives par mot-clé : Actualités

LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE PRÉFET DE CHARENTE-MARITIME

 

1er Mars 2017

LETTRE  OUVERTE  A MONSIEUR  LE PRÉFET  DE  CHARENTE-MARITIME


Le 30 Janvier dernier la société des essences PICOTY a informé vos services qu’une fuite d’essence SP95 provenant d’une canalisation souterraine reliant une cuve au poste de dépotage camions, s’était répandue dans le sous-sol du site industriel et probablement au-delà de ce dernier étant donné l’importance du volume écoulé. A cet égard, sachant que l’industriel effectue des bilans matière tous les 10 jours, on peut raisonnablement penser que ladite fuite s’est déclenchée avant le 30 Janvier.

Le 31 Janvier les services de la DREAL ont inspecté le site puis mis en place, en concertation avec l’industriel, les mesures d’urgence s’imposant.

Ce n’est cependant qu’à partir du 7 Février, soit 8 jours plus tard, que vous avez jugé bon d’informer la Mairie de La Rochelle, la CDA et la population, du moins pour ceux d’entre elle qui lisent la presse, de cet accident  affectant, rappelons-le, un site classé SEVESO seuil haut. Continuer la lecture de LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE PRÉFET DE CHARENTE-MARITIME

Pollution hydrocarbure sur le site picoty à La Rochelle: Point de situation au 10 février

Pollution hydrocarbure sur le site picoty à La Rochelle: Point de situation au 10 février
Article créé le 10/02/2017

Depuis la détection d’une fuite de carburant sans plomb 95 sur une canalisation enterrée sur le site de la société PICOTY, implantée à La Pallice, plusieurs actions ont été menées par les services de l’Etat, dans le cadre de l’arrêté pris par le préfet le 3 février 2017, en lien avec l’exploitant du site et avec le concours de la Ville et la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.

Le préfet de la Charente-Maritime a enjoint l’exploitant de ces installations d’engager les investigations permettant de cerner la zone polluée. Les services de l’Etat spécialisés (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement DREAL) sont en contact quotidien avec le directeur du site. L’ensemble des mesures correctives engagées par l’exploitant se fait sous le contrôle des services de l’État. De même, la reprise des activités sur le sans plomb 95 sera conditionnée à l’autorisation du préfet.

Les services de l’Etat ont organisé plusieurs réunions de coordination avec les représentants de la Mairie, de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle, du Grand Port Maritime et de l’exploitant sur les moyens techniques et l’information à apporter aux habitants. Un point quotidien est effectué entre leurs services.

Plusieurs dispositions techniques sont mises en œuvre :

10fevr pollution picoty PT SITUATION3

Hydrocarbure La Rochelle?

Une fuite d’essence est survenue le 30 janvier sur le site pétrolier Picoty. Les services de l’État ont attendu plus d’une semaine avant de communiquer. Pourquoi ?

Pour dire que la tension remonte, encore aurait-il fallu qu’elle soit descendue. Depuis hier, les relations entre la société pétrolière Picoty et son voisinage se sont sans doute dégradées encore un peu plus. Autant pour les faits, une fuite d’essence – sans-plomb 95 pour être précis – dans une canalisation enterrée reliant les nouveaux bacs aux camions de chargement (notre édition d’hier), qu’en raison de la manière dont ils ont été présentés au public, huit jours après l’incident. Pour l’association Respire, qui s’oppose depuis 2009 à l’extension du site, finalement autorisée, c’est la goutte d’essence qui fait déborder la cuve. « Encore une fois, les riverains, les premiers concernés par la présence d’un site Seveso seuil haut [site présentant un risque d’accidents majeurs] sous leurs fenêtres, sont les derniers informés », s’agace Raymond Bozier, porte-parole de l’association, dont la création même fut provoquée par l’absence de communication de la part de l’industriel et des pouvoirs publics au sujet de problèmes d’odeurs de pétrole émanant des cuves.

 

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE de R.E.S.P.I.R.E.

 L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE  annuelle de l’association R.E.S.P.I.R.E.

se tiendra Le MERCREDI 11 JANVIER de 18 h30 à 23 h

À la maison des associations rue de la Muse à Laleu

 

Chèr.e.s adhérent.e.s, cher.e.s ami.e.s,

R.E.S.P.I.R.E. vous souhaite une bonne et heureuse année 2017

et vous informe de la tenue de son assemblée générale pour 2016 (la 8ième ! Et certainement pas la dernière…).
L’ordre du jour sera le suivant :

1 – Rapport d’activité 2016 (PPRT Picoty/Sdlp, tribunal administratif, regroupement de 5 associations environnementales pour agir ensemble et gagner en force).

2 – Rapport financier.

3 – Perspectives pour l’année 2017 (Sites Seveso seuil haut, pollutions (eau, air et terre) liées aux activités agro-industrialo portuaires).

4 – Élection du bureau (merci d’adresser préalablement votre candidature).

L’habitude étant prise et permettant à chaque fois une poursuite agréable des échanges entre les adhérent(e)s, une « auberge espagnole » (chacun.e amène de quoi constituer un buffet partagé) clôturera la soirée.

 Pour participer à cette assemblée, il faut être à jour de sa cotisation 2016. Il sera possible de le faire le soir même mais, pour des raisons pratiques, le mieux serait de la régler préalablement – montant laissé à la libre appréciation de chacun.e – en l’adressant à Emilienne Pannetier, 252 bd Denfert Rochereau 17000 La Rochelle.

Nous comptons sur votre présence. Une A.G. est un moment important pour la vie d’une association. RESPIRE à un besoin impératif de vous pour poursuivre son action citoyenne et solidaire. Sans vous nous n’avons plus de raison d’être.

Myriam Bozier, secrétaire de l’association.                

Afin de faciliter l’organisation de l’assemblée, merci de retourner vos réponses aux questions suivantes à Emilienne Pannetier 252 Bd Denfert Rochereau 17 LR  ou par internet à

myriam.bozier@orange.fr ou respire.larochelle3@gmail.com

Assemblée générale R.E.S.P.I.R.E. 2016

 NOM, Prénom :

 Adresse :

 Participera         OUI               NON   □    

 Je  donne procuration à :

 Je souhaite proposer ma  candidature pour le bureau      OUI               NON  

Environnement à La Rochelle : front commun contre le projet de la Repentie

Environnement à La Rochelle : front commun contre le projet de la Repentie

Pour la première fois, quatre associations locales se regroupent pour s’opposer au projet de centre de traitement des sédiments

La photo est rare. Côte à côte, les représentants de Nature environnement 17, Ré Nature environnement, Respire et Mat-Ré, non pour le simple plaisir de se retrouver mais pour unir leurs voix contre un projet.

Autant la demande d’exploitation d’un centre de traitement des sédiments n’a souffert d’aucune opposition lors du Conseil municipal, le 7 novembre (1)

logo-sud-ouestLire la suite(S.O)


pdf

 so-2016-11-24

 

Conférence de presse – mercredi 23 novembre 2016.

Dossier Explicatif la Repentie

_aright1document-la-repentie-pierre-le GALL