Archives de catégorie : AZF

Vous avez dit SEVESO ??!!

LA COORDINATION NATIONALE DES ASSOCIATIONS RIVERAINES DES SITES SEVESO

MARQUE LES COMMÉMORATIONS DES ACCIDENTS MAJEURS

21 SEPTEMBRE 2001 – AZF

26 SEPTEMBRE 2019 – LUBRIZOL

voir la VIDEO –

Si vous souhaitez réagir à cette vidéo, adressez votre message à:coordination.nat.seveso@gmail.com

N’hésitez pas à diffuser cette information autour de vous.

AZF : comment raconter une catastrophe 20 ans après ?

Il y a 20 ans, l’usine AZF a explosé, faisant basculer Toulouse et ses environs dans le chaos. Pour donner à voir l’ampleur de cet accident qui a fait 31 morts et 2 500 blessés, un journaliste et un caméraman sont partis seuls sur les lieux de l’accident.

De Romy RoynardPublication 20 sept. 2021, 10:00 CEST

Le 21 septembre 2001 à 10 h 17, la ville de Toulouse bascule dans le chaos. Des milliers de logements détruits, des milliers de fenêtres soufflées, l’une des plus grandes catastrophes industrielles françaises secoue la ville rose et ses environs. L’onde de choc produite par l’explosion de l’usine AZF a été enregistrée à plus de 200 kilomètres de Toulouse et entendue à 80 kilomètres du lieu de l’explosion. Un séisme de magnitude 3,4 a été enregistré. Les enquêtes successives ont révélé qu’un stock d’environ 300 tonnes de nitrate d’ammonium destiné à la production d’engrais a explosé dans un bâtiment de l’usine vieillissante, inaugurée en 1927. Suite à une erreur humaine, ledit nitrate serait rentré en contact avec 500 kg de produit chlorés, entraînant la destruction totale de l’usine.

National Geographic Lire la suite

21 septembre 2017: 16éme commémoration de la catastrophe de l’usine AZF à Toulouse.

21 septembre 2017: 16éme commémoration de la catastrophe de l’usine AZF à Toulouse.

21 septembre 2017: 16éme commémoration de la catastrophe de l’usine AZF à Toulouse.

L’association R.E.S.P.I.R.E s’y associe

16 ème ANNIVERSAIRE DE LA CATASTROPHE AZF.

16 ème ANNIVERSAIRE DE LA CATASTROPHE AZF.

 

 

La future loi travail va-t-elle aggraver le risque de catastrophes industrielles majeures ?

La future loi travail va-t-elle aggraver le risque de catastrophes industrielles majeures ?

« Un accident comme celui d’AZF est toujours possible », rappellent ceux qui travaillent au sein de sites industriels classés « Seveso », considérés comme très dangereux pour les salariés et l’environnement en cas d’accidents. La pression de la rentabilité, la perte des savoir-faire, le recours à la sous-traitance massive font peser une menace sur la sécurité de tous. Peu, voire pas formés, les salariés sous-traitants accomplissent les tâches les plus difficiles et les plus dangereuses, mettant leur santé en péril et risquant les accidents les plus graves. Cette sous-traitance permet cependant aux grandes entreprises de se défausser de leurs responsabilités. La situation ne va pas s’améliorer avec la future loi travail qui prévoit la fin des instances spécialisées en matière de santé et de sécurité et une restriction du « droit d’alerte » des salariés. Décryptage.

Lire la suite (Bastamag _Nolwenn Weiler)