Archives de catégorie : Pertuis Charentais

Pour importer plus de soja et de pesticides, le port de La Rochelle veut racler les fonds marins

Afin de «rester compétitif», le port de la Rochelle veut augmenter son tonnage, quitte à racler le fond de l’océan pour pouvoir importer toujours plus de produits forestiers, de tourteaux de soja, d’engrais et de pesticides.

  • La Rochelle (Charente-Maritime), correspondance

Devenir un territoire «zéro carbone» : c’est l’ambition proclamée par la ville de La Rochelle et son agglomération, qui a été retenue l’an passé parmi les lauréats de l’appel à projets national Territoires d’innovation. Selon la ville de La Rochelle, «130 partenaires publics et privés sont engagés dans cet ambitieux projet humain et urbain qui vise à apporter des réponses concrètes au changement climatique en améliorant la qualité de vie des citoyens».

Or, au même moment, Port Atlantique La Rochelle, le port de commerce de La Rochelle, s’est lancé dans un vaste projet, dont les conséquences environnementales suscitent réserves et oppositions, sans entraver pour l’heure la détermination des opérateurs. Son nom de code : «Port Horizon 2025». Les responsables du port de La Rochelle misent sur un fort accroissement du transport maritime d’ici 2040, et la nécessité, «pour rester compétitif», d’accueillir des navires de plus en plus gros, pour lancer un programme d’extension du port évalué à plus de 80 millions d’euros. Il s’agit notamment de considérables travaux de dragage et de déroctage — ce qui consiste à briser à l’explosif les rocs encombrant des fonds marins — afin d’approfondir les espaces maritimes du port et son chenal d’accès : 550.000 m3 de vases à draguer et 700.000 m3 de matériaux à dérocter.

Lire la suite

https://reporterre.net/Pour-importer-plus-de-soja-et-de-pesticides-le-Port-de-La-Rochelle-veut-racler-les-fonds-marins?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=nl_quotidienne

PROJET "PORT HORIZON 2025" DU PORT ATLANTIQUE DE LA ROCHELLE

PROJET « PORT HORIZON 2025 » DU PORT ATLANTIQUE DE LA ROCHELLE

Une lettre, cosignée par quinze associations environnementales et naturalistes, vient d’être adressée aux préfets maritime Sud Atlantique, de région Nouvelle Aquitaine et de Charente-Maritime. En voici la teneur.         

Lettre

Parc naturel marin : des réserves sans opposition

Parc naturel marin : des réserves sans opposition

Au lendemain de l’avis conforme sur le projet du Grand Port maritime de La Rochelle, deux voix s’expriment pour dire toutes leurs réserves sur le dragage.

Le 12 juin dernier, la majorité des membres du Conseil de gestion du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis rendait un avis conforme favorable au projet « Port Horizon 2025 » du Grand Port maritime de La Rochelle (lire notre édition du 13 juin). Lors des débats auxquels les journalistes ont interdiction d’assister, Dominique Chevillon, vice-président du Parc naturel marin et vice-président de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), et Pierre Le Gall, membre du bureau du Parc naturel marin et de Nature environnement 17, ont exprimé des réserves sur le projet.

Nous vous avons qualifiés d’opposants au projet du Grand Port maritime de La Rochelle, vous récusez l’idée ?

Dominique Chevillon Nous ne sommes pas des opposants au Grand Port maritime.

Lire la suite(Sud-Ouest)

Voir aussi

Lire ICI (le dossier De Pierre LE GALL)

Le Journal: A pleins POUMONS

Cher.es ami.es de R.E.S.P.I.R.E., 

veuillez trouver ci-joint en PDF le numéro 14 de « A pleins poumons ».

Ce nouveau bulletin de 12 pages présente la particularité de s’ouvrir à des articles d’ associations environnementales amies : Mat-Ré, Ré Nature Environnement, Nature Environnement 17 et bien sûr R.E.S.P.I.R.E.

Il a été imprimé à 6000 exemplaires et sera diffusé sur les quartiers Ouest de La Rochelle, les marchés de la ville et les villages côtiers de la Baie de L’Aiguillon.

Nous avons donc besoin de votre aide pour en assurer la diffusion.

Le bureau de R.E.S.P.I.R.E. a pris la décision d’organiser une distribution sur Laleu/La Pallice et Port Neuf le jeudi 3 janvier 2019. Si vous disposez d’une ou deux heures à cette date, vous serez les bienvenu.es pour venir nous aider au 73 Chemin des Chirons longs à 14h30. Vous pouvez également passer prendre des exemplaires et les diffuser au moment qui vous conviendra (même adresse + tél. 05 46 43 66 96

Des distributions se tiendront également au marché de La Pallice les dimanches 6 janvier et 13 janvier rue Montréal (face à la médiathèque) à partir de 10h30 et jusqu’aux environs de midi. N’hésitez pas à nous rejoindre, ce sera l’occasion d’échanger avec la population sur nos problèmes environnementaux.

Enfin, sachez que notre assemblée générale se tiendra le vendredi 18 janvier à partir de 18h30 à la salle des fêtes de La Pallice boulevard Delmas.

Le bureau de R.E.S.P.I.R.E. vous souhaite de bonnes fêtes et une belle et heureuse année 2019 

le parc marin vote contre le projet d’extraction de granulats

Estuaire de la Gironde : le parc marin vote contre le projet d’extraction de granulats

A La UneCharente-MaritimePublié le 08/11/2018 à 15h32. Mis à jour à 18h49 par Philippe Baroux.

Nouveau revers pour les porteurs du projet d’extraction de granulats marins au large de la Palmyre. Le conseil de gestion du Parc naturel marin a voté contre à une large majorité ce jeudi.

Contre : 40 voix. Pour : 4 voix. Abstentions : 5 voix. (le détail des votes n’était pas communiqué par la direction du parc mais l’on sait que les deux unions maritimes des ports de Bordeaux et de La Rochelle ont voté pour et que le Grand port maritime de La Rochelle s’est abstenu).

À une large majorité, le Conseil de gestion du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des pertuis a émis un avis défavorable au projet d’extraction de granulats marins sur le banc du Mâtelier, au large de la Palmyre.

Lire dans Sud-Ouest