Archives par mot-clé : Pollutions des sols

AGIR POUR NOTRE SANTÉ ET LA PROTECTION DE NOTRE ENVIRONNEMENT.

De nombreuses informations, d’études, de multiples rapports alertent sur les conséquences et les effets de la pollution atmosphérique sur la santé de l’Homme et l’environnement. La pollution aux particules fines provoquerait la mort d’au moins 48 000 personnes dans notre pays auxquelles s’ajoutent les victimes de maladies cardiaques et pulmonaires. Le temps de l’exposition est aussi redoutable que les pics de pollution.

Face à ce mal du siècle, nombre de citoyens organisés ou non, s’inquiètent de l’extrême nocivité des rejets industriels dans l’atmosphère, non sans effet sur la qualité des eaux et des sols.

Citons la plainte déposée par des habitants de la vallée de l’Arve en Mai 2018 contre l’État pour « carence fautive », l’étude révélée par le journal « Le Monde » ( article du 28 mai 2018) faisant état d’une « sur-imprégnation » notamment au plomb et une « surexposition » aux particules fines chez les habitants de Fos-sur-Mer, le rapport de juillet 2018, révélant une pollution massive de l’air et des manquements graves de l’industriel SANOFI à Lacq sur le site chimique de Mourenx rejetant dans l’atmosphère des matières dangereuses à des taux astronomiques, bien loin des seuils autorisés.

Les témoignages de riverains de sites Seveso diffusés lors de reportages télévisés (Fos-sur Mer, Lacq récemment) mettent en évidence la profondeur du mal.

Nous pourrions multiplier les exemples.

Les condamnations répétées de la France par la Cour Européenne de justice pour manquement à son devoir de protéger les citoyens contre la pollution de l’air, la mise en demeure délivrée par la Commission  Européenne pour le retard pris par la France dans la transposition de la réglementation européenne sur les émissions polluantes (directive NEC), confirment si besoin était, le laxisme de nos gouvernants dans leur volonté de lutter contre les causes de pollution industrielle.

Ce ne sont pas de formules, de déclarations dont ont besoin les citoyens, mais de décisions fortes et d’actes précis visant à l’amélioration de la santé humaine et la préservation de notre environnement.

En interrogeant les services de l’Etat (préfectures, DREAL…), Agences Régionales de Santé, Observatoires Régionaux de Santé, Associations, organismes ayant en charge la santé, nous devons pouvoir disposer d’un bilan sanitaire propre à nos différents secteurs ?

INTERVENONS SANS RETENUE POUR LE BIEN COMMUN…

Adressons ce message à l’ensemble de nos associations.

Lubrizol France mise en examen pour exploitation non conforme d’une installation classée

Lubrizol France mise en examen pour exploitation non conforme d’une installation classée

Le parquet met en examen la société Lubrizol France pour exploitation non conforme de son établissement, sinistré le 26 septembre, et pour pollution des eaux. Son voisin, Normandie Logistique, est placé sous statut de simple témoin assisté.

https://www.actu-environnement.com/ae/news/Lubrizol-accident-mise-examen-exploitation-installation-non-conforme-pollution-eau-35056.php4

Lubrizol : cocktail d’une inspection déficiente et d’une déréglementation débridée

Lubrizol : cocktail d’une inspection déficiente et d’une déréglementation débridée

Dans ce second volet consacré à l’incendie Lubrizol, Gabriel Ullmann met en perspective les défaillances de l’Administration dans la surveillance du site, avec des conséquences accentuées par une réduction des contraintes imposées aux industriels.
22 15:39:46/10/2019 – Lire l’actu
© Actu-Environnement

*/Gabriel Ullmann
Docteur-ingénieur chimiste, docteur en droit, expert auprès des tribunaux pour les pollutions et les nuisances, ancien membre du Conseil supérieur des installations classées.

Le Journal: A pleins POUMONS

Cher.es ami.es de R.E.S.P.I.R.E., 

veuillez trouver ci-joint en PDF le numéro 14 de « A pleins poumons ».

Ce nouveau bulletin de 12 pages présente la particularité de s’ouvrir à des articles d’ associations environnementales amies : Mat-Ré, Ré Nature Environnement, Nature Environnement 17 et bien sûr R.E.S.P.I.R.E.

Il a été imprimé à 6000 exemplaires et sera diffusé sur les quartiers Ouest de La Rochelle, les marchés de la ville et les villages côtiers de la Baie de L’Aiguillon.

Nous avons donc besoin de votre aide pour en assurer la diffusion.

Le bureau de R.E.S.P.I.R.E. a pris la décision d’organiser une distribution sur Laleu/La Pallice et Port Neuf le jeudi 3 janvier 2019. Si vous disposez d’une ou deux heures à cette date, vous serez les bienvenu.es pour venir nous aider au 73 Chemin des Chirons longs à 14h30. Vous pouvez également passer prendre des exemplaires et les diffuser au moment qui vous conviendra (même adresse + tél. 05 46 43 66 96

Des distributions se tiendront également au marché de La Pallice les dimanches 6 janvier et 13 janvier rue Montréal (face à la médiathèque) à partir de 10h30 et jusqu’aux environs de midi. N’hésitez pas à nous rejoindre, ce sera l’occasion d’échanger avec la population sur nos problèmes environnementaux.

Enfin, sachez que notre assemblée générale se tiendra le vendredi 18 janvier à partir de 18h30 à la salle des fêtes de La Pallice boulevard Delmas.

Le bureau de R.E.S.P.I.R.E. vous souhaite de bonnes fêtes et une belle et heureuse année 2019 

Fuite d’hydrocarbures à La Rochelle : où en est-on ?

Fuite d’hydrocarbures à La Rochelle : où en est-on ?

 

Une pollution des sols aux hydrocarbures a été détectée le 30 janvier par la société Picoty, implantée dans le quartier de la Pallice. Le point

Lundi 30 janvier, une pollution des sols aux hydrocarbures était détectée par la société Picoty (dépôt pétrolier), dans le quartier de la Pallice, à La Rochelle. L’information avait été rendue publique la semaine suivante, le 7 février précisément. Qu’en est-il trois semaines après la découverte de cette fuite de carburant ? « Sud Ouest » fait le point.

De combien de litres d’essence parle-t-on ?

Il s’agit d’une infiltration dans les sols de 250 000 litres d’essence (250 mètres cubes de sans-plomb 95), soit l’équivalent du contenu de plus de sept gros camions citernes.

Lire la suite(Sud-Ouest)