Un exemple de pollution massive

L’insoutenable pollution de l’air par le transport maritime

 

Picoty : pollution de la nappe phréatique

La Rochelle : la pollution de la nappe phréatique confirmée après la fuite de carburant chez Picoty

Le 30 janvier dernier, une fuite sur une canalisation du dépôt pétrolier Picoty de La Rochelle a provoqué une pollution de la nappe phréatoque et des puits des habitations alentour. L’incident n’a été rendu public qu’une semaine après les faits et depuis les analyses sont quotidiennes.

Par Christine Hinckel

Les prélèvements quotidiens confirment que la pollution de l’eau persiste dans la nappe phréatique et les puits. Elle est importante au plus près de la fuite et significative en limite du site

Voir la suite

COMMUNIQUÉ DE L’ASSOCIATION R.E.S.P.I.R.E.

   COMMUNIQUÉ DE L’ASSOCIATION R.E.S.P.I.R.E.

Notre association vient d’apprendre ce 8 février 2017, par la presse, qu’une fuite de carburant a été détectée le 30 janvier sur une canalisation enterrée de la société Picoty. Cet accident qui va endommager un peu plus le sous-sol et la nappe phréatique nous conduit à faire les observations suivantes :

Une fois de plus les riverains premiers concernés par la présence d’un site classé Seveso seuil haut, auront été les derniers à être informés, si tant est qu’ils lisent ou entendent la presse. En plus, il aura fallu près de 9 jours pour que la préfecture daigne communiquer sur le sujet. C’est proprement scandaleux mais tout à fait conforme à la manière dont cette dernière à traité notre association lors des discussions sur le plan de prévention des risques technologiques.

La société PICOTY s’est bien gardée également de nous informer de quoi que ce soit, elle qui a toujours prétendu que tout était sous contrôle et que les riverains n’avaient rien à craindre. 

La recommandation de la municipalité de ne pas utiliser l’eau des puits, confine quant à elle au « foutage de gueule » puisque nous avons maintes fois signalé la pollution des puits aux hydrocarbures. Selon les riverains l’eau polluée de la nappe phréatique a cessé d’être utilisée pour l’arrosage des jardins après l’implantation des sites pétroliers. Dreal, préfecture, tribunal administratif prétendant de leur côté que la pollution daterait de la dernière guerre ! Encore une fois de qui se moque-t-on…

Enfin, il est à craindre des remontées olfactives de pétrole dans un quartier déjà bien touché par les pollutions aux poussières générées par l’activité portuaire. R.E.S.P.I.R.E. s’est manifesté par deux fois en fin d’année dernière auprès des pétroliers pour s’inquiéter de pics de pollution, sans jamais obtenir de réponses.

Raymond Bozier, co-président de R.E.S.P.I.R.E.

Contact : 06 79 88 04 30

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pollution hydrocarbure sur le site picoty à La Rochelle: Point de situation au 10 février

Pollution hydrocarbure sur le site picoty à La Rochelle: Point de situation au 10 février
Article créé le 10/02/2017

Depuis la détection d’une fuite de carburant sans plomb 95 sur une canalisation enterrée sur le site de la société PICOTY, implantée à La Pallice, plusieurs actions ont été menées par les services de l’Etat, dans le cadre de l’arrêté pris par le préfet le 3 février 2017, en lien avec l’exploitant du site et avec le concours de la Ville et la Communauté d’Agglomération de La Rochelle.

Le préfet de la Charente-Maritime a enjoint l’exploitant de ces installations d’engager les investigations permettant de cerner la zone polluée. Les services de l’Etat spécialisés (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement DREAL) sont en contact quotidien avec le directeur du site. L’ensemble des mesures correctives engagées par l’exploitant se fait sous le contrôle des services de l’État. De même, la reprise des activités sur le sans plomb 95 sera conditionnée à l’autorisation du préfet.

Les services de l’Etat ont organisé plusieurs réunions de coordination avec les représentants de la Mairie, de la Communauté d’Agglomération de La Rochelle, du Grand Port Maritime et de l’exploitant sur les moyens techniques et l’information à apporter aux habitants. Un point quotidien est effectué entre leurs services.

Plusieurs dispositions techniques sont mises en œuvre :

10fevr pollution picoty PT SITUATION3

Hydrocarbure La Rochelle?

Une fuite d’essence est survenue le 30 janvier sur le site pétrolier Picoty. Les services de l’État ont attendu plus d’une semaine avant de communiquer. Pourquoi ?

Pour dire que la tension remonte, encore aurait-il fallu qu’elle soit descendue. Depuis hier, les relations entre la société pétrolière Picoty et son voisinage se sont sans doute dégradées encore un peu plus. Autant pour les faits, une fuite d’essence – sans-plomb 95 pour être précis – dans une canalisation enterrée reliant les nouveaux bacs aux camions de chargement (notre édition d’hier), qu’en raison de la manière dont ils ont été présentés au public, huit jours après l’incident. Pour l’association Respire, qui s’oppose depuis 2009 à l’extension du site, finalement autorisée, c’est la goutte d’essence qui fait déborder la cuve. « Encore une fois, les riverains, les premiers concernés par la présence d’un site Seveso seuil haut [site présentant un risque d’accidents majeurs] sous leurs fenêtres, sont les derniers informés », s’agace Raymond Bozier, porte-parole de l’association, dont la création même fut provoquée par l’absence de communication de la part de l’industriel et des pouvoirs publics au sujet de problèmes d’odeurs de pétrole émanant des cuves.

 

La Rochelle : pollution aux hydrocarbures sur le site Picoty

La Rochelle : pollution aux hydrocarbures sur le site Picoty

Une fuite de carburant a été détectée le 30 janvier. La Ville recommande aux habitants voisins de l’exploitation de ne pas utiliser l’eau des puits de cette zone

Mardi soir, dans un communiqué, la préfecture a fait état que la société Picoty (site Seveso seuil haut), implantée dans le quartier rochelais de la Pallice, a détecté le 30 janvier une fuite de carburant sans-plomb 95 sur une canalisation enterrée reliant les cuves de stockage au poste de chargement des camions.
« Des dispositions ont immédiatement été prises par l’exploitant pour stopper la fuite et mettre en sécurité les installations », indique la préfecture. L’inspection des installations classées s’est rendue sur place le 31 janvier. Le préfet a enjoint par arrêté l’exploitant de ces installations d’engager les investigations permettant de cerner la zone polluée.

 Lire la suite-Sud-Ouest

France3

Cinq Associations et un Préfet

Cinq Associations et un Préfet

 

Un  communiqué de presse concernant la rencontre que nos 5 associations environnementales ont eu avec le préfet en début janvier.

COMMUNIQUE DE PRESSE – NE17-RENAT-MATRE-RESPIRE-APNR(1)

 

Compte rendu de l’assemblée générale de l’association MAT-Ré

Compte rendu de l’assemblée générale de l’association MAT-Ré le samedi 29 octobre 2016

   Lire La Suite

 

Le 3ème procès AZF débute le 24 janvier à Paris.

Le 3ème procès AZF débute le 24 janvier à Paris.

 

12 membres de PJC sont parties civiles dans ce nouveau procès et se sont mobilisés  pour assister aux 1ères audiences  à Paris.  Nous manifesterons devant le palais de justice à Paris avant les audiences  avec une banderole « TOTAL RESPONSABLE » et des chasubles PJC.
Pour suivre  ce procès nous vous invitons à aller sur notre page Facebook :

  https://www.facebook.com/AZF-Plus-Jamais-Ca-ni-ici-ni-ailleurs-1849470011952892/  

et sur notre blog:

http://plusjamaiscaniiciniailleurs.over-blog.org/     

Rassemblement d’ Eco-citoyens pour Sensibiliser Protéger et Inciter au Respect de leur Environnement

%d blogueurs aiment cette page :